DIY décor Halloween : la Colline aux pendus…

Total récup !

Mon DIY (do it yourself) Halloween de l’année dernière, c’était les …Têtes réduites d’Halloween, une collections de fioles emplies de mystérieux philtres colorés et ornées de têtes de mort en pâte à sel (si, c’est possible !)

Cette année, j’ai travaillé à une petite composition sous globe qui m’a permis d’utiliser de petites choses glanées ici et là pendant l’année.

Difficulté : Hum !
Propriété intellectuelle : ©SKTV.

Matériel :

  • Petits sujets à suspendre : ici, mini-squelettes en plastique récupérés sur des sucettes d’Halloween
  • Globe ou cloche en plastique ou en verre (ici, l’emballage de protection d’une glace de Noël Picard Surgelés)
  • Carton (pour le socle)
  • Soucoupe à café + Assiette à dessert en porcelaine
  • Bombe de peinture noire brillante
  • Branches mortes ramassées dans les bois ou au jardin
  • Boîte à œufs, découpes de papier kraft, scotch d’emballage
  • Bande plâtrée (dans les boutiques de loisirs créatifs ou…à la pharmacie !)
  • Assortiment peinture acrylique, pinceau
  • Fil à coudre noir (pour attacher et suspendre les sujets)

Etapes de réalisation du socle

  • Il y a longtemps au Mexique…

Une personne qui me connaît et qui me veut du bien m’a rapporté de ses vacances au Mexique un paquet de « Paletas de caramelo macizo » : d’infâmes sucettes sucrées, mais thématisées Halloween (ou était-ce Le Jour des Morts ?), en forme de cercueils ornés de petits squelettes décoratifs en plastique à ne pas ingérer !

Quand on découvre les confiseries, le sucre décoloré par endroits, on sait qu’on ne vient pas pour le goût de ces admirables confiseries, mais pour ce qui est en quelque sorte le « cadeau Bonux » inclus : le mini squelette en plastique collé sur chaque bonbon !

Me voici donc à la tête d’une vingtaine de mini squelettes de 5 cm de haut qui vont rejoindre mes « props » d’Halloween…

Il n’en faut pas beaucoup plus pour exciter mon imagination. Je récupère à gauche et à droite d’autres accessoires mis de côté et je croise les doigts pour que la réalisation soit à la hauteur de l’image qui est née dans ma tête : une colline aux pendus sous cloche, parfaite pour la déco de ma future fête d’Halloween !

  • Merci la bûche de Noël !

Souvenez-vous : l’année dernière, Picard Surgelés proposait dans son catalogue une bûche de Noël incroyable, en forme de monts enneigés, certainement délicieuse et… présentée sous un globe de plastique transparent !

J’ai mangé la bûche et, bien sûr, gardé le globe !

  • Relooking sauvage… de petits héritages

De Bonne-Maman, j’ai gardé, entre autre vaisselle et petit mobilier, de nombreuses assiettes et soucoupes à café – dont certaines sans tasse ! – et un bougeoir. D’abord bombés en bleu pour faire un vide-poche à étage, je le bombe cette fois en noir et j’intervertis les éléments qui me serviront à surélever mon globe et mettre en valeur ma création (si elle en vaut la peine !)

  • Un dimanche à la campagne

J’ai cherché les branches mortes qui pourraient convenir à mon projet (le globe en plastique fait à peine 16cm de diamètre pour 18cm de haut). Pas simple, mais bon, une fois débarrassé de la mousse sèche qui le recouvrait et, légèrement retaillé, tout rentre !

  • Assemblage et finitions

Reste à faire tenir l’arbre droit… Je découpe une base de carton légèrement moins grande que le fond du globe, puis je triture une boîte à œufs pour servir de tuteur à mon arbre et former le squelette (c’est le cas de le dire !) de la colline aux pendus. Pour façonner et assembler le tout, j’utiliserai la technique des bandes plâtrées (achetées en magasin de loisirs créatifs ou… à la pharmacie !) qui permet la réalisation de toutes sortes de décors.

J’agrafe le fond de la boîte à œuf sur le carton, je la remplis de quelques cailloux pour la lester, puis je recouvre le tout de languettes de bristol fixées en travers et collées avec du scotch pour « lisser » le sol de la colline.

Puis je vais patouiller avec les bandes de plâtre. Découpées à la longueur, on les trempe dans l’eau, côté plâtré au dessus : la bande tendue au-dessus des languettes de carton termine de poser le sol de la colline que je lisse avec les doigts mouillés pour bien étaler le plâtre. Je fais dépasser légèrement les bandes sous le rond de carton et je mets à sécher au soleil derrière la fenêtre. Demain, je pourrai le peindre…

Quelques coups de pinceaux et de peinture acrylique plus tard, voici la colline aux pendus mise en couleur. Ne reste plus qu’à pendre… les pendus !

Et voilà, mon DIY d’Halloween enfin terminé !

Aimez-vous créer vous-mêmes vos décors pour les fêtes ? Vous avez inventé quoi, cette année ?

 

Challenge Halloween 2015 chez Lou & Hilde.

0 Commentaires dans “DIY décor Halloween : la Colline aux pendus…

    • admin dit:

      Oh merci ! Tu me fais plaisir… Du bric et du broc et une idée pour utiliser tout ça ! Le plus dur à la fin, c’est tout de même de sortir une photo qui fonctionne à peu près. Pas facile, les reflets ! Merci Hilde, d’avoir commenté ici !

Laisser un commentaire