Expo « Hey ! Part II », Halle Saint Pierre, à Paris (du 25/01 au 23/08/2013)…

De Bosch  à “Alien”, la visite…

A l’image du trophée mi humain mi animal de l’artiste américaine Kate CLARK utilisé pour l’affiche, il est difficile de résumer l’exposition « Hey ! Modern Art & Pop Culture, Part II », programmée à la Halle Saint-Pierre à Paris depuis le 25 janvier et jusqu’au 23 août 2013.

A peine plus d’un an après la 1ère édition de cet événement artistique, les créateurs de la revue d’art « Hey ! » accueillent pour la seconde fois, dans leur cabinet de curiosités moderne 61 artistes du monde entier et plus de 300 œuvres, pour ouvrir notre esprit à « la pop culture, aux formes populaires de l’art moderne et contemporain, à l’art outsider et l’art singulier », – bref à tout ce que vous ne verrez jamais « au musée »…

J’ai cru y voir plus d’artistes Français que dans la première édition (?), parmi lesquels :

  • Gilbert PEYRE et son installation avec manteau de fourrure et sabots « J’ai froid », qui rythme toute la visite de la salle très sombre du rez-de-chaussée
  • Jean LABOURDETTE, en duo avec le peintre New-Yorkais Martin WITTFOOTH pour une réinterprétation du retable de l’Agneau mystique de Van Eyck : « The adoration of the mystic lamb »
  • Frédéric VOISIN et ses grands « Memento Mori » gravés sur lino
  • Jean-Pierre NADAU et son « Amazonie » minutieusement dessinée à l’encre sur une longue toile de lin blanc
  • L’illustrateur de presse et de faits divers « pulp » Angelo DI MARCO (dont il faudra que je vous reparle !), mis à l’honneur avec 2 murs entiers de couvertures et de dessins de « Qui Police ? » ou du « Nouveau Détective »
  • Le provençal Raymond REYNAUD et son monumental « Jean de Florette », hommage enluminé à Marcel Pagnol
  • Et les superbes portraits numériques de l’illustrateur BEB-DEUM, dont la rose geisha « Yu Es Bi chan »
  • Ou encore l’installation de Paul TOUPET : « Gisant et ses anges », « les Lapins »…

plus de représentants de l’art brut ou de l’art singulier aussi (?) : Jean-Pierre NADAU et Raymond REYNAUD (déjà cités) ou le portugais Mario CHICHORRO (« Amigo » et « Pierre le fornicateur »),

et surtout deux influences majeures :

Davor Vrankic, "Heaven", 2001

  • le psychédélisme : avec notamment une salle entière au rez-de-chaussée consacrée à l’Américain Joe COLEMAN, fasciné depuis toujours par les Serial Killers (cf : « Portrait of Charles Manson »), une collection d’affiches psychédéliques de la côte Ouest des années 60 (au 1er étage), des couvertures du collectif Bazooka, des dessins de Jim WOODRING et, d’une manière plus générale, l’utilisation par beaucoup d’artistes de la représentation sacrée hindouiste.
  • et le Moyen-Age : dans les superbes grands formats « Heaven » et « Hell », l’artiste croate Davor VRANKIC (installé depuis 20 ans à Paris) dessine à la mine de plomb des scènes insensées (comprendre : comme en 3D, le dessin se lit dans tous les sens, le spectateur est vraisemblablement un personnage du dessin..), où une humanité grouillante, cruelle et grotesque tente l’ascension céleste en grimpant les uns sur les autres, tels des acrobates médiévaux, ou subit les tortures et escagasseries en tous genres de diables en costume arlequin. L’expo est pleine de ces toiles ou gravures présentant tout un univers, peint ou gravé, sur lino ou sur panneaux de bois, où l’arrière-plan même est peuplé de figures à la Jérôme Bosch. Le triptyque gravé de Tom HUCK « The transformation of Brandy Baghead » partcipe aussi de cette influence.

J’y ai retrouvé quelques figures connues, comme H.R.GIGER et ses créatures alien (à voir au rez-de-chaussée), Angelo di MARCO (voir plus haut) ou Mariel CLAYTON et ses célèbres Barbie™ criminelles,

et découvert encore de très nombreux artistes, comme le céramiste hollandais Gérard BORN dans un hommage aux grands tatoueurs, Renato GARZA CERVERA et sa peau de bête humaine couverte des tatouages de gangs mexicains ennemis (« Of Genuine Contemporary Beast VI »), le coréen Choi XOOANG (« The Wings ») ou Jim SKULL et sa collection de crânes tressés, ornés de perles ou de sachets de thé…, sans oublier les photos d’hommes et femmes tatoués de Herbert HOFFMANN.

Ne manquez pas l’expo Hey ! jusqu’au 23 août 2013, à la Halle Saint-Pierre à Paris ! Le lieu est superbe, doté d’une librairie spécialisée dans l’art brut et singulier et d’un bar-salon de thé très agréable où se rafraîchir et déguster tartes salées, salades et gâteaux avec un café.

En Savoir plus :

2 Commentaires dans “Expo « Hey ! Part II », Halle Saint Pierre, à Paris (du 25/01 au 23/08/2013)…

Laisser un commentaire