Les Petits Meurtres adaptent L’Affaire de Styles (2×15)…

Petits Meurtres : la Mystérieuse Affaire de Styles

Les Petits Meurtres d’Agatha Christie version années 50 avec le trio Samuel LABARTHE, Blandine BELLAVOIR et Elodie FRENCK sont l’une des rares réussites françaises en matière de séries télé. Adaptation très libre des polars d’Agatha CHRISTIE, chaque petit meurtre est un vrai bijou de mise en scène, de jeu d’acteur (Elodie, je t’aime !), de langage visuel […]

« Le Lecteur de Cadavres » d’Antonio GARRIDO…

« La vie extraordinaire du premier médecin légiste de l’histoire »*… Après «  Les Experts » au Ghana, voici « les Experts » dans la Chine impériale du 13ème siècle et ça dépote ! Antonio GARRIDO, écrivain espagnol amateur de polars historiques (« La Scribe », en 2008) récidive avec « Le Lecteur de Cadavres » paru en 2011 et traduit en français début 2014. […]

« Forever », la nouvelle série de TF1…

Série Forever, Saison 1

“Forever” : le nouveau Sherlock est immortel… Cette chronique a été écrite à partir des 2 premiers épisodes de la série « Forever »… La première saison qui vient de débuter sur TF1 compte 22 épisodes.   Un peu de « jackass », de super-héros, de pur sadisme… Un peu de Hulk, beaucoup de Sherlock et un rythme de […]

Témoignage : « Chroniques d’un Médecin légiste » de Michel Sapanet

« C’est quoi, ce délire ? » Après le récit sage et recueilli de la directrice de l’IML de Paris, Dominique Lecomte,  dans « Quai des Ombres », voici les « Chroniques d’un Médecin légiste » de Michel SAPANET, parues en 2009. Autre témoignage, autre décor : la morgue du CHU de Poitiers, où Michel Sapanet exerce et enseigne depuis 20 ans une […]

Témoignage : « Quai des Ombres » de Dominique Lecomte…

“Vingt ans au service des morts” Quand son livre sort en mai 2003, Dominique Lecomte travaille depuis 20 ans « au service des morts » à l’Institut médico-légal de Paris (IML), qu’elle décrit comme « le lieu de toutes les tensions, à la fois observatoire de la violence extrême et réceptacle de la douleur et du désespoir » (p.214). […]