Un Avant-goût de “Hey ! Modern Art and Pop Culture” #2 »…

« The Living Pictures » of Herbert HOFFMANN… Je rentre de l’expo « Hey ! Modern art & pop culture », deuxième édition, où j’ai emmené ma maman cette fois ! Lors de la première édition de Hey, une grande place était faite à l’art du tatouage avec notamment une expo de dermographes et les œuvres d’artistes comme Titine K LEU, […]

A Rome : visite du Musée de criminologie…

Crimino… ma Lombroso ! L’histoire du Musée de la criminologie à Rome est pleine de faux départs, de recommencements et de luttes d’influences liées en partie à la personnalité de Cesare LOMBROSO, théoricien et fondateur de l’anthropologie criminelle italienne… Comme le reste de l’Europe, l’Italie se passionne à la fin du 19ème siècle pour l’exploration […]

CanaillouGoth ou comment habiller la canaille…

Tenues pour BB rock et rebelles, chics ou romantiques… Sur internet depuis octobre 2009, Florence habille les petites canailles de ses jolies créations « fait main », qui déclinent avec bonheur les canons de la mode gothique et rock’n’roll en taille bébés et enfants de 3 mois jusqu’à 12 ans. Top tête de mort à cravate de […]

Expo “Hey ! Modern Art and Pop Culture ” #1 à la Halle Saint Pierre, à Paris (du 15/09/2011 au 04/03/2012)…

Cabinet de curiosités pop… Plus que quelques jours (jusqu’au 4 mars 2012 !) pour aller voir la magnifique exposition « Hey ! Modern Art & Pop Culture », dans le superbe lieu de la Halle Saint Pierre du 18ème arrondissement de Paris ! Proposée par Anne et Julien, les créateurs de la revue d’art Hey !, l’expo rassemble les artistes mis […]

NCIS, Saison 8 : Le lookbook d’Abby Sciuto (2)

NCIS saison 8 lookbook Abby Sciuto

Les looks du meilleur perso de N.C.I.S. : enquêtes spéciales, passés à la lumière bleue… Deuxième partie : coiffure, maquillage et tatouages + 1 leçon en video par Pauley Perrette elle-même !

Récit : « Au Bagne » de Albert Londres

“Tu diras tout ! Tout ! Pour que ça change un peu !” St Nazaire-Cayenne, 21 jours de bateau à bord du « Biskra » qui, justement, ramène au bagne quelques forçats évadés… Nous sommes en 1923. Albert Londres part pour la Guyane française où il passera un mois pour « voir ce qui s’y passe, pour les journaux » (p.17). […]