Un Avant-goût de “Hey ! Modern Art and Pop Culture” #2 »…

« The Living Pictures » of Herbert HOFFMANN…

Je rentre de l’expo « Hey ! Modern art & pop culture », deuxième édition, où j’ai emmené ma maman cette fois !

Lors de la première édition de Hey, une grande place était faite à l’art du tatouage avec notamment une expo de dermographes et les œuvres d’artistes comme Titine K LEU, Jean-Luc NAVETTE… Le thème est beaucoup moins présent cette année.

Donc, comme en souvenir, et en attendant l’article qui présentera les artistes/oeuvres qui m’ont le plus marquée dans cette version 2012/2013, je vous propose de découvrir l’une des œuvres du photographe et tatoueur de légende Herbert HOFFMANN, mort en 2010.

Comme le note le site Tatoo guide dans un article hommage : avec la mort de l’artiste, né en Allemagne en 1919, c’est une page de l’histoire du tatouage contemporain allemand et européen qui se tournait.

Fasciné dès l’enfance par les tatouages, Herbert Hoffmann entame à son retour de captivité en 1949 une première carrière de voyageur de commerce, au cours de laquelle il photographie les femmes et hommes tatoués qu’il croise sur sa route.

Comme cet émouvant portrait en noir et blanc de Emma et Otto Manischwaski, datant de 1958.

Herbert Hoffmann, “Emma und Otto Manischwaski”, 1958 – Vintage print, Ed. 10 /12 28,5 x 28,5 cm Galerie Susanne Zander, Cologne & Galerie Gebr. Lehmann, Desden / Berlin

En 1961, il ouvre son salon de tatouage dans le quartier St. Pauli à Hambourg.

Huit de ses photos sont à voir dans l’expo Hey ! jusqu’au 23 août 2013.

En Savoir plus :

2 Commentaires dans “Un Avant-goût de “Hey ! Modern Art and Pop Culture” #2 »…

    • admin dit:

      Celle du couple est adorable, non ? Est-ce que c’est leurs tatouages ou leur tendresse qu’on leur envie le plus ?
      En tous cas, si tu passes à Paris avant la fin de l’été, l’expo est programmée jusqu’au 23/08, entre Pigalle et Montmartre, dans un lieu superbe (juste en face du Marché aux tissus St Pierre) et on peut mêmey boire un coup ou déjeuner (c’est ce que nous avons fait !)
      Merci de ta visite, Arwen !

Laisser un commentaire