Crime & soldes…

Panneau Soldes dans une vitrine magasin de vêtements

… et pourquoi il est plus sûr de faire les soldes en ligne !

Mercredi 7 janvier 2015, début des soldes d’hiver. Les Blogueuses sont dans les starting blocks pour vous faire vivre, chacune à leur manière, ce temps fort de l’année. Et cette fois-ci, toutes en même temps ! (on ne va tout de même pas risquer de se faire piquer la paire de grolles à -75% ou le super sac à main en vinyl jaune et se faire coiffer au poteau, même par les copines !)

Vous pourrez donc lire – juste après cet article ! – les conseils avisés des autres Blogueuses participantes :

  • Soldes Photo et Sites Discount pour le Matériel (mes 4 Do’s et 1 Don’t) – chez Photo-tuto
  • Acheter à l’avance pour ses enfants pendant les soldes, oui mais !!! – chez Yeude
  • Les soldes en Europe – chez LeCoindesVoyageurs.

Pour moi, j’ai choisi de vous parler « Soldes » et « crime ».

Des vols à l’étalage ou dans les fournitures commis par tout un chacun tout au long de l’année, mais plus encore en fin d’année et en période de soldes, chiffres à l’appui, aux braqueurs qui choisissent précisément cette période survoltée pour agir, en passant par les images de fin du monde du « Black Friday » américain, petit tour des actus, des études et des histoires les plus terribles qui mêlent commerce de détail, soldes et crime…

Le monde mystérieux de la “démarque inconnue”…

Le secteur de la vente au détail suscite évidemment beaucoup de convoitises, de la part des clients et parfois même de la part de ceux qui y travaillent  (moi-même, combien de fois n’ai-je pas été tentée de cambrioler les stocks de ma propre boutique !). Les Américains ont un nom pour cela : le “shrinkage”, en France, on parle de “démarque inconnue”.

Soldes (Amsterdam, 25/12/2009) –

Selon le baromètre mondial Checkpoint Systems 2014 : « le vol à l’étalage est la cause principale de la démarque inconnue en France (58,5 %), celui des employés malhonnêtes représente 16,7 %, pratiquement au même niveau que les pertes administratives (16,8 %), alors que les erreurs des fournisseurs figurent pour 8 %. » [Source : Face au risque – “Marchandises : la difficile attribution de la démarque inconnue“]

Rigolo, mais vertigineux quand on s’intéresse aux catégories liées à la criminalité (Crimes et délits), le site mondial de statistiques en temps réel Le Planetoscope.com, affiche les stats des vols de marchandises dans le commerce en France depuis le 1er janvier et, en temps réel, depuis le moment où vous vous êtes connecté. En France, la “démarque inconnue” représente donc 4,685 milliards d’euros en 2013, soit 1,09% du chiffre d’affaires des distributeurs français, dont plus de la moitié sont des vols à l’étalage, le plus souvent “organisé (parfois en bandes), prémédité, destiné à la revente, effectué en magasin ou dans la chaîne d’approvisionnement”. Moins fréquents, les vols attibués au personnel malhonnête représentent quant à eux 28,6% du montant total des vols

Une étude de Brian K. Payne sur la criminalité en col blanc s’intéresse à ce phénomène de la criminalité dans le secteur de la vente au détail et liste les multiples modes d’action de ces employés indélicats :

Soldes (Amsterdam, 28/12/2009) –

  • le client est facturé plus qu’il ne devrait
  • la monnaie n’est pas rendue dans son intégralité
  • l’employé empoche les coupons de réduction pour les utiliser pour son compte
  • un employé rembourse un retour de marchandise fictif à un collaborateur
  • vol de fournitures
  • détournement de fonds
  • commandes de fournitures en surnombre
  • vol informations cartes de crédit
  • vol de marchandises
  • vol dans la caisse
  • réductions indûment attribuées à la famille et aux amis
  • etc…

Et qu’en est-il des vols de colis à la Poste ?

1,5 millions de colis (sur un total de 263 millions de paquets envoyés) auraient disparu du circuit de distribution de la Poste en 2008, selon l’estimation de Que Choisir, soit un colis toutes les 25 secondes

Autant pour la réputation des sites e-commerce (tenez, moi, par exemple)…

Le site LSA de l’actualité de la consommation des ménages et de la grande distribution en France détaille les résultats du baromètre mondial Checkpoint Systems 2014 sur les vols en magasins/la démarque inconnue dans le commerce :

  • Le profil-type du voleur, tout d’abord (avec d’intéressantes disparités selon les pays) : un homme, entre 18 à 45 ans, qui s’intéresse surtout aux produits faciles à cacher et de forte valeur qui se revendront facilement (spiritueux, parfums, montres, bijoux, high-tech).
  • La saisonnalité de ces vols, ensuite : 63% des vols ayant lieu pendant la période de Noël et des fêtes de fin d’année, et 19% pendant la période des Soldes.

Saisonnalité des vols en magasin (Source : Baromètre mondial Checkpoint Systems 2014)

Pression ingérable liée aux achats de Noël pour les uns, tentation des rayons regorgeant de produits pour les autres, forte affluence dans les magasins et vendeurs temporaires, sursollicités, stressés et fatigués, les conditions sont réunies pour que Noël, fin d’année et périodes de soldes/ces périodes spécifiques de l’année soient propices aux vols (Voir ici le détail des taux de démarque inconnue par secteur).

Le “Black Friday” aux Etats-Unis…

Vous vous souvenez de ces images au journal télévisé de foules/clients fous furieux se précipitant pour entrer dans le magasin à son ouverture, tombant et se faisant piétiner pour un micro-ondes à moitié prix ou un écran plat à prix cassé ?

Aux Etats-Unis, le “Black Friday” ou « vendredi noir » – cette année, c’était le 29/11/2014 – est un événement commercial majeur, destiné à lancer la période des achats de Noël au moyen d’une journée entière de rabais faramineux.

Des foules d’acheteurs motivés et sur les dents se déversent dans les boutiques des enseignes spécialisées, hyper- et supermarchés participant, donnant lieu à de véritables scène de chaos. Une nouvelle émeute ? Non, une simple opération promotionnelle.

Le site BlackFridayDeathCount.com tient à jour la liste détaillée des victimes de chaque nouvelle édition : 7 morts et 98 blessés, au moment où je parle !

C’est l’enseigne Walmart qui a la pire reputation dans le domaine : 1 employé tué, piétiné par la foule à l’entrée du magasin de Long Island en 2008, un blessé par balle près d’Oakland et 20 clients “gazés” à Los Angeles en 2011 (une cliente intéressée par une X-box !). En 2012, deux clients s’entretuent pour une place de parking à Tallahassee. Un an plus tard en Virginie, c’est à coups de couteau- heureusement non mortels – que cela se règlera…

Toys’R’Us n’est pas en reste avec l’extraordinaire bagarre de deux femmes aux caisses d’un magasin de Palm Desert en Californie du Sud qui se solde (!) par la mort des deux maris, qui avaient chacun sorti leur arme à feu.

Bousculades, bagarres, accidents de voiture mortels dus à la fatigue, échanges de coups, de coups de feu ou de coups de poignard, c’est « Friday, Nerfs à vif », le 4ème vendredi de novembre aux Etats-Unis !

Black Friday : 2/3 des incidents depuis 2006 se sont passés à Wal-Mart (Source : black-fridays.silk.co)

Beaucoup d’accidents et de débordements de tous ordres, donc, mais aussi des vols sous la menace d’une arme (pourquoi faire la queue des heures pour tenter d’entrer dans un magasin quand on peut simplement tenter de délester de leurs achats les clients qui en sortent ?).

  • C’était le cas pour l’un des deux incidents de 2011 au Wallmart d’Oakland.
  • De même, à Las Vegas en 2013, un client rentrant chez lui chargé d’une encombrante télévision grand écran se fait tirer une balle dans la jambe (histoire, sans doute, de la lui faire lâcher),

Il y a aussi des vols qui tournent mal, voire très mal :

  • Par exemple dans un grand magasin Kohl’s en Illinois en 2013, où 3 personnes tentent d’échapper à la police sur le parking, occasionnant une fusillade qui fera 2 blessés.
  • Cette année au Texas, 2 anciens employés de la boutique American Eagle Outfitters ont prévu de voler la recette du magasin et “d’emprunter” pour ce faire les clés d’Ashlea Harris, l’assistante manager de 31 ans. Elle est retrouvée quelques heures plus tard par les pompiers, pieds et poings liés, battue, étranglée et partiellement brûlée dans l’incendie de son appartement (Ҫa rigole pas, au Texas ! Et d’ailleurs, c’est sans doute la peine de mort qui attend les 2 assassins…)

Même des crimes passionnels trouvent dans la fièvre du Black Friday l’occasion de s’accomplir :

  • Le 29 novembre 2014, Nadia Ezaldein, 22 ans, est tuée d’une balle dans la tête par son ex petit ami Marcus Dee au premier étage du grand magasin Nordstrom de Chicago, en pleine affluence de ce Black Friday. Il retourne l’arme contre lui et se suicide.

Jamais l’expression anglo-saxonne “Shop till you drop”, qu’on peut traduire par “shopping à volonté” ou littéralement : “achetez jusqu’à ce que mort s’ensuive !” n’a été mieux choisie…

Lancement du Black Friday ? Non, une image de “The Walking Dead”, une série américaine à succès sur AMC

As-tu vraiment besoin de ce sac à main ? (extrait : The Walking Dead ©AMC) –

Bref, vous l’aurez compris, du mercredi 7 janvier au mardi 17 février 2015, pour être sûr de faire de bonnes affaires, restez chez vous et shoppez en ligne !

 

Sur une idée de Maïeva avec l’illustration de Lily. N’hésitez pas à nous suivre sur nos blogs et à partager sur Hellocoton, Facebook ou Twitter !

4 Commentaires dans “Crime & soldes…

Laisser un commentaire