Campagne pub INPES : choisir sa contraception…

Braquage de banque ordinaire…

Nouveau décryptage de pub : le spot TV et cinéma de l’INPES actuellement sur les écrans, qui met en scène un braquage de banque pour parler aux femmes de leur contraception…

Alors que 4 ou 5 individus grimés menacent clients et employés d’une banque tout en bourrant leurs sacs de sport de billets, une femme, une seule (une héroïne ?), trompe la vigilance des braqueurs pour récupérer son sac à main abandonné sur un comptoir, se saisit d’une plaquette de contraceptifs, avale sa pilule et, soulagée (sauvée ?), reprend sa place, mains en l’air, dans le déroulement de cet événement pas tout à fait ordinaire.



Le scénario de cette publicité n’est pas très original, puisqu’il reprend l’idée des « héros du quotidien », utilisée par exemple lors de la rentrée scolaire 2010 par VolksWagen pour promouvoir la Touran. Vous vous souvenez ? Cette pub qui opposait un sosie de Lara Croft échappant à ses poursuivants au milieu d’une explosion et une mère de famille sur le parking de son supermarché, avec les courses à charger dans la voiture et les bêtises des enfants à gérer… : « C’est facile d’être une héroïne quand on n’a que ça à faire… Nouveau Touran, pour les vrais héros d’aujourd’hui »…)

Mais alors que la marque automobile proposait aux femmes un équipement supposé adapté à leur vie de « vraies héroïnes d’aujourd’hui », l’Institut national de Prévention et d’Education à la Santé (INPES) nous montre une femme qui, contre toute attente (celle du téléspectateur ou du cinéphile rompus aux scènes de hold-up, et aussi celle des autres otages, terrifiés et résignés), agit non pas en héros pour sauver ses semblables, mais beaucoup plus simplement se bat pour atteindre un objectif tout personnel et en marge de l’événement : ne pas oublier sa pilule, quelle que soit la situation.

Digne d’un film de cinéma (casting, mise en scène, bande son), la pub veut déculpabiliser les femmes qu’un oubli de pilule met effectivement sous la menace d’une grossesse non désirée et fait efficacement passer son message de santé publique :

« Certaines femmes pensent à leur pilule quoi qu’il arrive. Si vous avez tendance à l’oublier, il y a d’autres contraceptifs plus adaptés. Parlez-en avec un professionnel de santé »,

avant de renvoyer vers le site dédié www.choisirsacontraception.fr, dont une page est même consacrée à la contraception d’urgence.

Superbement filmé et mis en scène, le spot nous propose même quelques images subliminales pour nous aider à saisir toute la portée du message :

Une référence à "Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe..." de Woody Allen ? - ©Photos D.R.

  • Dans un monde en noir et blanc, l’héroïne est la seule habillée en couleur, la seule à agir, la seule vivante ; les autres sont terrorisés et subissent la situation.
  • Les méchants, en costard, chauves et grimés de blanc, ne sont pas sans rappeler le personnage de spermatozoïde incarné par Woody Allen dans le dernier sketch de « Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe … »
  • La scène se passe dans le hall de la banque sur lequel donnent plusieurs bureaux fermés, comme dans une salle de correspondances du métro en fait : celle où  l’on s’oriente, où l’on se concentre sur ses objectifs pour ne pas se tromper d’itinéraire…
  • De manière amusante, les « masques » hésitants et survoltés se déplacent à l’intérieur de la banque et passent devant les guichets « retrait » (une forme de contraception qui n’a plus vraiment la cote aujourd’hui…) et « information » : subtil !

Bref, ne soyez pas l’otage de votre contraception !

Une réalisation sympa, vous ne trouvez pas ?

En Savoir plus :

Laisser un commentaire