Enfin sur France 2 : la série « Empreintes criminelles » !

Toute la saison 1 en 2 soirées chrono !

Commandée par France 2 et coproduite par MakingProd et Septembre Productions, la série « Empreintes criminelles » a été livrée à la chaîne en 2009 pour une diffusion prévue début 2010 (dans le cadre de la célébration du centenaire de la police scientifique ?). Résultat : c’est le 25 mars 2011, – soit 1 an et demi plus tard ! – que vous pourrez la découvrir, enfin !,  sur la 2ème chaîne du Service public…

Quand à la programmation, je vous le donne en mille ! Les 6 épisodes seront engloutis, dévorés, que dis-je ? gaspillés en tout juste 2 soirées ! Vraiment de quoi créer l’addiction !

Alors, le vendredi 25 mars 2011, soyez devant le poste ! Et la semaine suivante aussi, le vendredi 1er avril, pour la suite… et la fin !

Et c’est même pas une blague !

Le 9 avril 2010, les participants du Festival Séries Mania avaient pu rencontrer l’équipe artistique, et notamment les créateurs de la série : Stéphane Drouet, Olivier Marvaud et Lionel Olenga, et découvrir en avant-première les épisodes 3 & 4. Ce qui permet d’avoir une bonne idée des qualités de la série… tout en préservant le plaisir de cette première soirée !

Les Experts: Paris…

Réalisée par Christian Bonnet, la série « Empreintes criminelles » s’intéresse aux débuts de la police scientifique en France et transpose dans le Paris des Années Folles, le laboratoire créé en 1910 sous les combles du Palais de Justice de Lyon par Edmond Locard, le père fondateur de la criminalistique moderne.

Alors que l’équipe de Locard se composait à l’époque d’un garde champêtre, d’un gardien de la paix avec pour tout équipement un microscope et un bec Bunsen, l’équipe dirigée par Julien Valour (joué par Pierre Cassignard) compte 5 autres policiers et scientifiques : des hommes, mais aussi des femmes, début du féminisme oblige !

On y retrouve notamment Julie Debazac en expert scientifique « garçonne » (tellement mieux que dans “Avocats & Associés” !) et Cassandre Vittu de Kerraoul dans le rôle d’une bourgeoise médecin qui voudrait se consacrer à la médecine légale au lieu de s’occuper de son mari.

Parmi les personnages masculins, on reconnaît aussi Arnaud Binard (le charmant lieutenant Romance du “Juge est une Femme”), dans le rôle du jeune flic de terrain un peu sanguin (et qui en fait d’ailleurs un peu trop !), Alexandre Steiger : l’inventeur de l’équipe, et Hubert Benhamdine dans le rôle du « bleu » fasciné par les nouvelles méthodes de la brigade et que tous surnomment « Mortadelle »…

Face à cette équipe, on trouve le Commissaire Blanchard (joué par Jacques Fontanel), dont dépend Valour, et l’inspecteur Gilardi (incarné par Sorën Prévost), policier de la vieille école, contre lequel il devra lutter pour maintenir sa brigade.


Empreintes Criminelles – Générique par MakingProd

Prince assassiné dans l’Orient-Express, enquête dans une maison close ou une fumerie d’opium, mort en direct d’une vedette de la radio, le contexte social, politique ou diplomatique des Années ’20 est riche d’histoires et de décors que les scénaristes ont semble-t-il pris plaisir à exploiter pour créer une série policière historique, qui ne verse pas pour autant dans la reconstitution. Les décors sont très stylisés (voir les effets spéciaux du Studio WIP), comme dans un roman graphique, et la musique de Placebo ou Massive Attack en font un objet tout à fait particulier, « croisement inédit entre les Brigades du Tigre et les Experts », annonce le dossier de presse.

Comme pour souligner le décalage de ces pionniers de la police moderne avec leur époque…

© FRANCE 2

En Savoir plus :

4 Commentaires dans “Enfin sur France 2 : la série « Empreintes criminelles » !

  1. Delph dit:

    J’ai regardé 3 episodes à la télé et je suis un peu décue. Autant le travail sur les decors, l’ambiance est impressionnant autant les acteurs ne m’ont pas tous convaincu. Leur phrasé me semblait très actuel et en decalage avec la situation.

    • admin dit:

      J’ai l’impression que, malheureusement, on ne peut pas tout avoir !… Et “vendre” une série à une chaîne passe sans doute par le choix de tel ou tel acteur qui, à défaut d’être très bon – je ne cite personne, c’est déjà fait ! – a su se faire un public et le retenir ! En l’occurrence, il ne s’agit sûrement pas du même public (du moins, j’espère !) et comme je trouve tout le reste très intéressant et somme toute assez réussi : vivement la suite !
      Tiens, moi ce qui m’énerve tout le temps dans cette série, ce sont les lunettes bleues de Valour, neuves, très neuves !

    • admin dit:

      Merci pour ce commentaire ! Nous étions donc dans la même salle à Séries Mania l’année dernière :-)…

      J’avais assisté aussi à la table ronde sur le développement des séries où les auteurs, producteurs et réalisateurs de 3 séries expliquaient leurs contraintes en particulier financières. Voir le temps que “Empreintes criminelles” a mis pour arriver sur nos écrans, et la manière dont la série est programmée en juste 2 soirées en dit assez long, je trouve !…

      Sur le moment, je m’étais demandée pourquoi c’était les épisodes 3 & 4 qui étaient montrés en avant-première, mais je suis contente de pouvoir découvrir la série comme tout le monde – ou presque ! – le 25 mars prochain !

Laisser un commentaire