« Suspectes… Chaque femme a un secret »…

« Desperate Housewives » sauce bordelaise…

Produite par Marathon et tournée à Bordeaux, « Suspectes » était la « série d’été » de M6 en 2007. Ecrite (adaptée ?) par Martin et Céline GUYOT et réalisée par Laurent DUSSEAUX, ses 8 épisodes de 52 minutes étaient bien loin – et heureusement ! – des sagas familiales type « Château des Oliviers » et autres « Eté de canicule » généralement servies par les chaînes pendant les congés d’été…

La série est, depuis, rediffusée à outrance sur Teva ou Série Club, et vous vous êtes sûrement laissés prendre à en regarder un ou deux épisodes, et même à attendre la suite… Alors chef, c’est quoi la recette ? C’est quoi, tous ces secrets ?

Comédie policière…

Parce que leurs noms, comme sortis d’un chapeau, se retrouvent sur un même bout de papier dans la main d’une femme tombée du ciel (à travers la verrière d’un grand hôtel !), trois femmes aussi différentes que possible, et sans doute en danger de mort, vont essayer de découvrir, avec l’aide du policier Stan Lamérat (Saïd Taghmaoui), le secret qui les lie :

Saïd Taghmaoui…© M6

  • Claude Perkins (jouée par Karina Lombard) est une chirurgienne esthétique plutôt froide et cynique, divorcée d’un mari qui finalement préfère encore les hommes ;
  • Marina Devaux (Ingrid Chauvin) est une femme au foyer apparemment tranquille avec ses deux enfants, son mari (au travail), sa belle maison et ses plantes en pot ;
  • Et Juliette Valle (Elodie Frenck), une jeune célibataire sexy, à l’aise dans le rôle de ravissante idiote et prête à tout, semble-t-il, pour lancer sa vie professionnelle.

Avec de belles femmes mystérieuses (dont une amnésique), des accidents et des cascades spectaculaires, des protecteurs et des maîtres chanteurs, des tueurs à gages prêts à tout, un policier qui cache son jeu, des secrets oubliés qui remontent peu à peu à la surface, des relations extraconjugales et du sexe gay, lesbien (beaucoup plus qu’hétéro, finalement), des dépressions et des tentatives de suicide, de fausses identités, de fausses pistes, une histoire de vengeance au long cours, « Suspectes » est un vrai « thriller », en même temps qu’un mélange assez réussi de comédie et de policier, à l’américaine. Tout ça dans les superbes décors et la lumière de Bordeaux

Un mélange plutôt rare et original pour une production française et qui tient bien la route tant du point de vue du rythme, de l’humour, du casting – très réussi avec de très nombreux personnages principaux et secondaires parfaitement caractérisés – et même du scénario qui ménage suspense et rebondissements, épisode après épisode, sur fond de « soap » bourgeois, qui n’est pas sans rappeler les « Desperate Housewives » de March CHERRY.

Tous suspendus à la falaise !

Dans une interview au Parisien du 30/05/2007 (on en était alors à mi-diffusion), le patron de Marathon Pascal BRETON revendiquait cette filiation avec la série américaine née fin 2004, le but avoué de la production, si la série française durait assez longtemps et s’exportait bien, étant d’en vendre les droits aux Etats-Unis pour un remake. Pascal BRETON confiait même que les 8 épisodes de la série avaient été « écrits comme des pilotes ».

Marathon espérait bien donner une suite à “Suspectes”, d’où un dernier épisode, qui malgré de très surprenantes révélations, est loin de répondre à toutes les questions et se termine à l’américaine, par un « cliffhanger », d’autant plus frustrant que la série est restée sans suite, laissant les ménagères – et les fans – vraiment désespérés !

En Savoir plus :

Laisser un commentaire