Christophe, Yves, Pierre et les autres…

Récemment, je tombe (par hasard !) sur l’émission « Affaire criminelles » de NT1.

Un Yves Rénier fripé, vieilli (le Commissaire Moulin de mon enfance !) y retrace les grands moments de  l’affaire Allègre, suivie de l’affaire Flactif ! J’avais bien aimé, je dois dire, les révélations quotidiennes et tonitruantes des actus TV sur l’affaire Allègre à l’époque où elle secouait la ville de Toulouse et le vocabulaire imagé des journalistes expliquant comment les « prostituées se rétractent » ! Je décide donc de rester et d’en profiter pour me faire une idée de l’émission…

L’ex-commissaire Moulin – qui dit préférer les séries US aux séries françaises , mais ne veut pas qu’on les copie -, n’a pas hésité quant à lui à copier-coller la mise en scène de « Faites entrer l’accusé » (France 2). Assis dans un décor de bureau plutôt cheap (bravo, l’accessoiriste !) avec mappemonde, vieille machine à écrire et téléphone en bakélite (sinon rien !), l’ex-commissaire de TF1 lance le sujet et assure le commentaire off des éléments du dossier, tandis que le générique de fin le montre vêtu d’un manteau (un manteau, je confirme, pas un blouson de cuir !) marchant dans une rue mal éclairée.

Le copié-collé du concept a donné lieu, paraît-il, à une polémique via medias interposés entre les deux animateurs, Christophe Hondelatte traitant l’émission présentée par Rénier – avec beaucoup d’humour (et de justesse) – de « copie chinoise » !

Il faut bien dire que ce type d’émission, montage commenté des journaux tv de l’époque, d’interviews d’enquêteurs & de policiers, de témoins, d’avocats, entrecoupées de reconstitutions filmées, de coupures de presse et de procès verbaux, si elles résument le fil de l’enquête, n’apportent jamais de nouveaux éléments, ne proposent pas de nouvelles analyses. Alors effectivement, Christophe (Hondelatte), Yves (Rénier), Pierre (Bellemare) ou les autres !…

Retrouver le fameux Commissaire Moulin 30 ans après ses débuts (à presque 70 ans !) ne nous rajeunit pas, ni lui, ni moi, c’est clair !… En plus, pendant qu’il cherche partout la caméra, j’ai du mal à me concentrer et à voir autre chose en lui que le séducteur au slip bleu de la série qui l’a fait connaître (mais ça, c’était avant les séries américaines !). Tu parles d’une crédibilité !

Qui va confondre l’acteur fatigué avec l’ancien commissaire de fiction, et lui donner, surtout, cette autorité pour nous parler de vraies affaires criminelles ? Personne ! A moins qu’il ne montre son slip bleu !

Plagiat ou pas plagiat ? C’est donc à peine la question…  Vous choisirez, pour vous endormir dans votre canapé, la voix qui vous berce le mieux, le commentateur qui vous fait le plus fantasmer, les faits divers les plus « crades », français ou américains, récents ou plus anciens et surtout, vous écouterez le commentaire avisé de cet éleveur de lamas invité en 1988 avec Yves Rénier sur le plateau de Télé Caroline, qui résume avec beaucoup de psychologie toute la polémique Hondelatte-Rénier à une vulgaire affaire de territoire entre mâles dominants. Très drôle ! Plus drôle en tous cas que ce genre d’émissions.

retrouver ce média sur www.ina.fr

One thought on “Christophe, Yves, Pierre et les autres…

  1. Delph dit:

    Les « reconstitutions » alliant image flou et musique dramatique de ce genre d’émission m’horripile !

Laisser un commentaire